Rencontrez la famille

En 1837, Willem ten Boom ouvre une horlogerie. Les Ten Boom sont des chrétiens dévoués qui gardent leur maison, située au-dessus de l'horlogerie, ouverte ? tous ceux dans le besoin.

A la suite de la célébration d'un office qui l'inspire, dans une église réformée néerlandaise, en 1844, Willem met en place un groupe de pri?re qui se réunit une fois par semaine afin de prier pour le peuple juif et pour la paix ? Jérusalem (Psaume 122:6). Son fils, Casper, continue cette tradition de pri?re au sein de sa propre famille. Ces réunions de pri?re se tiennent réguli?rement pendant 100 ans, jusqu'au 28 février 1944, date de l'arrestation de Casper et de toute sa famille par les Nazis, pour avoir hébergé des Juifs.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Ten Boom survivent gr?ce ? leur foi chrétienne et font de leur maison un refuge (une cachette) pour les Juifs et les membres de la résistance néerlandaise, pourchassés par les Nazis.

Les années de guerre

De 1943 ? 1944, les Ten Boom hébergent illégalement, et de fa?on permanente, jusqu'? sept personnes dans leur maison. Il s'agit de Juifs et de membres de la résistance néerlandaise. Des réfugiés supplémentaires séjournent souvent chez les Ten Boom pendant quelques heures, ou quelques jours, jusqu'? ce qu'un autre ? refuge ? soit trouvé pour eux. Corrie finit par jouer un r?le essentiel au sein du réseau de résistants de Haarlem. Corrie et le ? groupe de Beje ? se mettent ? la recherche de familles néerlandaises courageuses, qui acceptent d'héberger des réfugiés. Corrie passe la plus grande partie de son temps ? s'occuper des réfugiés cachés. Gr?ce ? ses activités, la famille ten Boom et ses nombreux amis sauvent la vie de pr?s de 800 Juifs et prot?gent plusieurs membres de la résistance néerlandaise.

Le 28 février 1944, la famille de Casper est victime d'une trahison et la Gestapo (la police secr?te des Nazis) organise un rafle dans leur maison. La Gestapo avait tendu un pi?ge aux Ten Boom et avait attendu toute la journée. Ils capturent tous ceux qui se trouvent dans la maison et ceux qui s'y rendent plus tard. Le soir-m?me, ils ont plus de 20 personnes en garde ? vue ! Casper, Corrie et Betsie sont arr?tés. Le fr?re et la soeur de Corrie, Willem et Nollie, ainsi que son neveu Peter, se trouvaient dans la maison ce jour-l? et sont tous arr?tés.

Bien que la Gestapo fouille la maison de fa?on systématique, il ne réussissent pas ? trouver les deux hommes juifs, les deux femmes juives et les deux résistants néerlandais, bien cachés derri?re un faux mur dans la chambre de Corrie. Quoique la maison soit toujours surveillée par des gardes nazis, la Résistance arrive ? libérer les réfugiés deux jours plus tard. Les six personnes avaient réussi ? rester silencieuses dans leur cachette sombre et minuscule, sans eau et avec tr?s peu de nourriture. Les quatre Juifs sont emmenés dans de nouveaux refuges. Trois d'entre eux survivront ? la guerre. L'un des résistants est tué pendant la guerre, mais l'autre survit. Les Nazis trouvent des éléments prouvant que la famille Ten Boom est en relation avec la Résistance et des tickets de rationnement supplémentaires dans la maison. La famille est donc emprisonnée. Casper (84 ans) meurt apr?s seulement 10 jours passés dans la prison de Scheveningen. Lorsqu'un officier demande ? Casper s'il est conscient qu'il risque la mort pour avoir aidé les Juifs, il répond :? Je serais honoré de donner ma vie pour l'ancien peuple de Dieu. ? Corrie et Betsie passent 10 mois dans trois prisons différentes, la derni?re étant l'inf?me camp de concentration de Ravensbruck, situé pr?s de Berlin, en Allemagne. La vie dans le camp est quasi-intolérable, mais Corrie et Betsie passent beaucoup de temps ? partager l'amour de Jésus avec les autres prisonni?res. Plusieurs femmes se convertissent au christianisme dans cet endroit terrible, gr?ce au témoignage de la foi de Corrie et de Betsie. Betsie meurt ? Ravensbruck ? 59 ans, mais Corrie survit. Christiaan (24 ans), le neveu de Corrie est envoyé au camp de Bergen Belsen ? cause de son implication dans la résistance néerlandaise. Il n'en reviendra jamais. Willem (60 ans), le fr?re de Corrie, jouait également un r?le important dans la résistance néerlandaise. Il contracte le mal de Pott alors qu'il purge la peine qui lui est infligée pour son ? crime ? et il meurt peu de temps apr?s la guerre.

La dévotion de Corrie

Quatre Ten Boom ont donné leur vie pour honorer l'engagement de la famille, mais Corrie revient en vie des camps de la mort. Elle réalise que sa vie est un cadeau de Dieu et qu'elle se doit de partager ce qu'elle a appris ? Ravensbruck avec Betsie. ? Aucun gouffre n'est plus profond que l'amour de Dieu ? et ? Dieu nous donnera la force de pardonner ? nos ennemis ?. Agée de 53 ans, Corrie entreprend un minist?re qui lui permet de voyager dans plus de 60 pays en 32 ans ! Elle témoigne de l'amour de Dieu et encourage tous ceux qu'elle rencontre avec son message : ? Jésus est victorieux. ?

Corrie fait l'objet de plusieurs hommages, gr?ce ? ses efforts.

Apr?s la guerre, Corrie est décorée, par la Reine de la Hollande, pour acte de courage et de dévouement en temps de guerre. En 1968, le Musée de l'Holocauste de Jérusalem demande ? Corrie de planter un arbre dans le Jardin des Justes, en honneur ? toutes les vies juives sauvées par sa famille. L'arbre de Corrie se trouve toujours l?-bas aujourd'hui. Au début des années 70, le livre de Corrie, The Hiding Place (La Cachette), se place en t?te des ventes et la maison de production World Wide Pictures (Association évangélique de Billy Graham) sort le film Dieu en Enfer (The Hiding Place). Corrie a écrit un grand nombre de livres qui inspirent toujours aujourd'hui. Il existe cinq vidéos évangéliques au sujet de Corrie.

Corrie était extr?mement fid?le ? Dieu. Elle meurt le 15 avril 1983, le jour de son 91?meanniversaire. Il est intéressant de constater que Corrie nous a quitté le jour de son anniversaire. Selon la tradition juive, seuls ceux qui sont bénis ont l'immense privil?ge de mourir le jour de leur anniversaire !

La réunion de pri?re continue

Dans la tradition de la famille ten Boom, l'Association Corrie ten Boom (Corrie ten Boom Fellowship) continue de prier pour la paix ? Jérusalem et d'encourager les chrétiens ? aider le peuple juif gr?ce ? leur foi.

L'Association Corrie ten Boom est une organisation ? but non lucratif qui dépend d'un conseil d'administration. Son but est d'encourager les Américains ? prier pour les Juifs ? travers le monde, et plus particuli?rement les Juifs d'Isra?l. Tout comme la famille ten Boom, l'association essaie d'inciter d'autres personnes ? prier pour la paix ? Jérusalem. Elle ne re?oit aucune consigne ou subvention de la part de l'Etat d'Isra?l.

Michael D. Evans est le directeur général de l'Association Corrie ten Boom, ainsi que de la Fondation Corrie ten Boom en Hollande. Il est également ? l'origine du groupe de pri?re pour Jérusalem, une extension directe de l'Association Corrie ten Boom.

Photos de famille
placeholder
Start      
Previous
Image 1Image 2Image 3Image 4Image 5
Next